Logotype TOUT L'IMMOBILIER ONDRES

Nos conseils pour acheter

Les étapes d’un achat immobilier

Devenir propriétaire. Projet d’une vie, une acquisition immobilière est un pas important à ne pas prendre à la légère.
Avant de vous lancer, mieux vaut connaître toutes les étapes d’un achat immobilier pour être au clair et mener sereinement votre acquisition.
Déterminer votre budget : c’est LA première étape. Avant de commencer à chercher un bien à acheter, déterminez la somme exacte que vous pouvez accorder à votre projet.
Définir son projet immobilier : souhaitez-vous devenir propriétaire pour habiter ou pour investir ? Acheter un appartement dans le neuf ou dans l’ancien ? Acquérir une maison ou la faire construire ?
Rechercher un bien immobilier : projet et budget définis, vous pouvez maintenant lancer vos recherches par vous-même ou par l’intermédiaire d’un professionnel de l’immobilier.
Faire une offre d’achat : une fois le logement de vos rêves trouvé, faites une offre d’achat au vendeur pour lui prouver votre volonté d’acquérir son logement. Vous signez ensuite un compromis de vente qui fait office d’engagement de votre part

 

Acheter ou faire construire ?

Acheter ou faire construire, quelle solution choisir ? Les deux options ont leurs avantages et leurs inconvénients. Mais vos envies et besoins détermineront la décision finale.
Faire construire ou acheter ? Entre les deux, votre cœur balance et vous ne savez pas quelle option choisir. Les deux solutions ont leurs avantages et leurs inconvénients. S’il n’y a pas de réponse exacte, votre choix se fera surtout en fonction de vos besoins et de vos envies. Explications.

Acheter un bien immobilier existant

Le principal atout d’un achat de maison ou d’appartement réside dans la solution « clé en main ». Vous n’avez qu’à poser vos valises avant de modeler le logement selon vos goûts. Même si certains travaux de rénovation sont à faire, vous n’attendez pas des mois voire des années, avant de prendre possession des lieux.
Autre avantage, la multiplicité des biens à vendre. Vous pourrez facilement trouver un logement à acheter dans la zone géographique de votre choix. Proche d’une école, des commerces, des transports, vous n’avez qu’à choisir.
Enfin, l’Immobilier existant a un charme qui séduit bien des acheteurs. Il est aussi beaucoup plus facile de se projeter dans des lieux que l’on a sous les yeux.
Mais attention, sans une bonne rénovation, certains biens anciens se révèleront très énergivores. Au quotidien, cela se traduit par des consommations élevées et donc des factures augmentées.

Faire construire

Décider de faire construire sa maison, c’est tout simplement réaliser un rêve. Toutes les envies prennent vie et s’adaptent à vos besoins. La maison est conçue sur mesure, pour vous.
Mais faire construire c’est aussi se donner la possibilité de faire des économies d’énergie tout en pensant environnement. Les nouvelles constructions intègrent une isolation thermique et phonique optimale, des équipements peu énergivores, voire l’utilisation des énergies renouvelables. Un investissement de départ rapidement rentabilisé. A contrario, impossible de poser ses valises tout de suite. La patience est de mise, un luxe que ne peuvent pas toujours s’offrir les acheteurs.
Côté coût, pas de réponse précise là encore.
Faire construire ou acheter appelle des montants très différents en fonction de la taille du bien, de la situation géographique, des travaux, de l’orientation…
Un conseil ? Quelle que soit la solution retenue, pensez sur le long terme : le bien acheté ou construit a-t-il propension à se valoriser ?

 

Achat immobilier : acheter neuf ou existant ?

Les atouts de l’immobilier existant :

Un bien existant est est moins cher à l’achat. Si vous êtes bricoleur, vous pouvez dénicher un logement pour une bouchée de pain, le rénover à moindre coût (et en profitant de crédit d’impôt avantageux et d’une TVA réduite) et lui apporter une plus-value importante. Bénéfice assuré à la revente !

Le cachet de l’ancien n’a pas d’équivalent lorsqu’on y est sensible !

Les atouts de l’immobilier neuf

Si acheter un bien neuf est à première vue plus coûteux, c’est à moyen et long terme que l’économie est envisagée. En effet, des frais de notaire réduits (2 à 3 % dans le neuf contre 7 à 8 % dans l’ancien), une exonération de la taxe foncière pendant deux ans dans certaines villes, des consommations énergétiques réduites avec les dernières normes de construction (BBC, RT2012)… font considérablement baisser la note. En plus, pas de travaux à prévoir et à budgéter, vous n’avez plus qu’à poser vos valises !

Les garanties constructeur permettent également de sécuriser l’achat. Elles sont spécifiques au neuf et courent, pour certaines, pendant 10 ans.

Je vends ou j’achète d’abord ?

Vendre avant d’acheter

Choisir cette option vous permet d’être serein. Vous évitez le stress de ne pas trouver d’acheteur au bon moment et de devoir assumer le paiement de deux logements et de leurs charges. Cette option vous permet également de connaître le montant exact dont vous disposez pour acheter votre logement suivant. Le marché étant fluctuant, il est difficile de se priver de cette sécurité.

Vendre avant d’acheter demande quelques sécurités. La règle d’or est de ne pas se précipiter. Si vous avez trouvé un acheteur et signé la promesse de vente, c’est un bon début, mais la partie n’est pas gagnée. L’acquéreur a 7 jours pour se rétracter, il doit obtenir son crédit immobilier… En général, entre la signature de la promesse de vente et le passage chez le notaire, il s’écoule trois mois. Durée qui vous laisse le temps de mener vos propres recherches. Sinon envisagez la location meublée temporaire, et laisser vos meubles en garde meubles quelques mois.

Acheter avant de vendre

Acheter avant de vendre permet d’anticiper et de planifier. Le temps de vous installer dans votre nouveau logement, de réaliser d’éventuels travaux… vous pouvez encore occuper l’ancien autant que vous le souhaitez.
Autre avantage, celui de ne pas passer à côté d’un coup de cœur. Si une visite vous séduit, vous ne faites pas attendre le vendeur et êtes certain d’obtenir le bien.
Mais là encore, des précautions sont à prendre. Vous allez acheter un nouveau logement sans avoir vendu l’ancien. Vous ne connaissez donc pas avec certitude le montant dont vous disposerez pour le financement. Un conseil : ne surestimez pas votre bien actuel pour ne pas engager plus de frais que vous ne pourrez en assumer !
Si vous avez besoin de l’argent de votre actuel logement pour financer le futur, vous devrez souscrire un prêt-relais. Il s’agit d’un prêt complémentaire qui vous permet d’assumer le moment entre l’achat de votre nouveau logement et la vente de l’ancien.

+33 (0)5 59 45 14 32 direction@toutlimmo.net